Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Alternatives naturelles pour le coeur, le corps et l'esprit

Pour une vie harmonieuse, consciente et respectueuse de la nature et des hommes

C'est la saison de l'Ail des Ours - partez à la cueillette

Publié le 1 Avril 2016 par Laetitia in Slowlife, Ecologie, Bien-être au Naturel, Alimentation Saine

Ail des Ours

Ail des Ours

Et si vos balades printanières devenaient gourmandes en ces premiers jours de beau temps ?

Les journées plus douces et lumineuses nous donnent envie de sortir le nez de la couette et de partir en pleine nature.

Vos prochaines promenades pourraient combler vos papilles avec la cueillette de plantes sauvages comestibles !

En ce moment, c'est la saison de l'ail des ours, également appelé Ail sauvage ou Ail des Bois.

Le meilleur moment pour cueillir ce petit trésor au goût aillé est avant sa floraison, entre mars et avril.

Où le trouver et comment le reconnaître ?

L'ail des ours pousse dans les sous-bois assez humides. Il est facilement visible car il tapisse le sol en grande quantité dans un même endroit, souvent aux pieds de grands arbres.

Avant que les jolies fleurs blanches n'aient eu le temps d'éclore, l'ail des ours peut être confondu avec le muguet ou le Colchique, des brins très ressemblants mais ces derniers sont tous deux très toxiques voire mortels. Cependant pas d'inquiétude, puisqu'un geste simple vous permet de les différencier facilement. Faites confiance à votre nez.

Pour cela, il vous suffira de froisser les feuilles entre vos doigts et d'humer. S'il s'agit de l'ail des ours, une odeur aillée très caractéristique devra s'en dégager. Sinon, passez votre chemin.

Une fois repéré, vous pouvez commencer la cueillette des jeunes feuilles et des bulbes.

Les paniers bien remplis, vous n'avez plus qu'à rentrer dans votre petit nid douillet et à cuisiner.

Après avoir délicatement laver et équeuter vos feuilles, voici quelques recettes simples et vraiment succulentes.

LES RECETTES :

Pesto d'Ail des Ours à la poudre d'amande

Pesto à l'ail des ours aux tomates séchées et pignons

​Velouté à l'ail des ours et oignons rouges

Beurre à l'ail des ours

Vous pouvez aussi utiliser les bulbes pour en faire un vinaigre.

L'ail des ours s'utilise comme l'ail classique et vous pouvez donc en mettre partout :

dans vos houmous, vos fromages, vos soupes, vos salades ou sur une tranche de pain.

SES VERTUS :

En plus de son goût atypique, l'ail des ours a les mêmes vertus médicinales que l'ail commun, mais en moins prononcées.

Grâces à ses priorités dépuratives et diurétiques, il est souvent utilisé en cures dépuratives de printemps avec le pissenlit et dans les cures d'amaigrissement.

Il est aussi vermifuge, stimulant, hypotensif et antiseptique.

Bref un véritable coup de pouce pour sortir de l'hiver en douceur.

METHODES DE CONSERVATION :

  • En pâte: réduire en purée 1 bouquet d’ail des ours lavée et bien essorée avec 0,75-1 dl d’huile de colza. Saler, verser dans des bocaux propres et fermer hermétiquement. Conserver au frais et à l’abri de la lumière. Conservation: 1 an.
  • Au congélateur: laver et égoutter des feuilles d’ail d’ours entières. Les conserver dans un sachet ou une boîte de congélation bien fermés.. Conservation: 6-12 mois.
  • La déshydratation n’est pas un mode de conservation idéal pour l’ail des ours, qui perdrait une grande partie de son arôme. De plus, il est indispensable d’avoir un séchoir pour obtenir un résultat satisfaisant. On trouve toutefois de l’ail des ours séché dans les grandes surfaces, au marché ou dans les magasins d’épices.

Maintenant que vous en avez l'eau à la bouche, la balade n'en sera que plus gourmande.

Vous pourrez aussi profiter de cette sortie pour cueillir des pissenlits et des orties, tous deux comestibles et bons pour la santé.

Je vous souhaite une balade qui éveillera tous vos sens.

Bonne dégustation et prenez soin de vous.

Feuilles d'Ail des Ours

Feuilles d'Ail des Ours

Pesto à l'Ail des Ours

Pesto à l'Ail des Ours

Beurre à l'Ail des Ours

Beurre à l'Ail des Ours

Commenter cet article